18.9 C
Montréal
mardi, mai 21, 2024
Accueil Carrière & Emploi Migration Maroc-Canada : les conditions favorables pour exercer le métier de boucherie.

Migration Maroc-Canada : les conditions favorables pour exercer le métier de boucherie.

Vous êtes un boucher ? Le canada vous donne l’occasion de reconstruire votre carrière professionnelle !

Les Marocains, ayant souvent un pied dans le monde professionnel, visent désormais le Canada pour concrétiser leurs envies. D’ailleurs, ce dernier apparaît donc comme une terre de salut.

Certes, les bouchers, les coupeurs de viande et les poissonniers de ce groupe de base préparent des coupes régulières de viande, de volaille, de poisson et de crustacés qui seront vendues par des détaillants ou des grossistes de produits alimentaires. Ils travaillent donc dans des supermarchés, des épiceries, des boucheries, des poissonneries, où ils peuvent être des travailleurs autonomes. Ce comité comprend bien évidement les bouchers qui occupent des postes de surveillants ou de chefs de service.

Alors, ce métier engage des conditions d’accès. Premièrement, un diplôme d’études secondaires peut être exigé. Puis, il est nécessaire d’avoir une formation collégiale ou une autre formation spécialisée ou encore un programme d’apprentissage de trois ans dans la coupe de viande et de poisson. A noter qu’une formation en milieu de travail dans les magasins d’alimentation est habituellement offerte aux bouchers, aux coupeurs de viande et aux poissonniers pour la vente au détail. Également, Le certificat de qualification des coupeurs de viande est accordé, bien que facultatif, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.

Quant à, l’appellation de cette profession est bien variable. On trouve donc : apprenti boucher/apprentie bouchère, boucher/bouchère – commerce de détail, boucher/bouchère en chef – commerce de gros, découpeur/découpeuse de viande – commerce de gros ou de détail, découpeur/découpeuse de viande dans un supermarché et poissonnier/poissonnière.

En outre, ce groupe de base exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes : Couper, parer et préparer des coupes régulières de viande, de volaille, de poisson et de crustacés à vendre à un comptoir libre-service ou selon les instructions du client. Ensuite, Utilisez une déchiqueteuse électrique et une machine à graver pour hacher la viande crue et la couper en fines tranches. Puis, préparez des types spéciaux de viande, de volaille, de poisson et de crustacés pour l’affichage. Aussi, façonner, ficeler et emballer des rôtis ou autres viandes. Egalement, gérer les stocks, tenir le relevé des produits vendus et déterminer la quantité, la gamme et la fraîcheur des produits à présenter selon les exigences du commerce et de la clientèle. Sans oublier, qu’il faut s’assurer que les conditions d’entreposage sont adéquates Enfin, il est recommandé de superviser, s’il y a lieu, d’autres bouchers, coupeurs de viande ou poissonniers.

De plus, le salaire moyen pour les emplois Boucher au Canada est $35,100 par année ou  $18 par heure, donc ce salaire moyen varie entre $26,017 pour les postes de niveau débutant, et $59,670 pour les travailleurs les plus expérimentés. Par ailleurs, plusieurs marocains au Canada ont réussi à ouvrir leurs propres projets afin de travailler d’une façon autonome. Tout en respectant une les conditions suivantes : tout d’abord l’étude de marché locale, puis il faut se focaliser sur le choix du statut juridique de votre future boucherie après adresser au Guichet Unique pour effectuer les démarches de création de votre entreprise. En plus, il y a la réglementation ; qui se base sur les conditions d’accès à ce secteur au Canada. Ensuite, il y a le business plan boucherie ; une fois la viabilité commerciale de votre emplacement validée, vous pouvez vous lancer dans la rédaction de votre business plan boucherie, car le business plan va vous permettre de vérifier que votre projet est rentable, et vous servir de document de référence pour la recherche de financement. Sans oublier que le business plan boucherie comporte 2 parties : une partie argumentée mettant en avant les atouts du projet (marché local, emplacement, dirigeants, etc.), et une deuxième partie démontrant la pérennité du projet sur le plan financier.

En somme, le métier de boucher est requis au Canada donc c’est une bonne occasion pour les marocains qui se voient dans ce secteur.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Content is protected !!